Association Vaudoise de Danse Contemporaine
Rte de Genève 57 // Case postale 21 // 1001 Lausanne
T: 021 661 22 53 // 021 661 22 54
LE BUREAU EST OUVERT DU LUNDI AU VENDREDI
 
 
 
 
 
 
 

 

ACTUALITES DE L'AVDC

 

Rejoignez-nous à l'occasion de la Fête de la Musique pour danser !
Au programme, un karaoké chorégraphique pour danser décomplexé. Un moment festif qui permettra à petits et grands de danser jusque tard dans la nuit. Le Choréoké, qu'est-ce ? Une projection de vidéos contenant de la danse, entre clips complètement fous et extraits de films. Au public d'essayer de suivre (ensemble, si possible !) les mouvements, en prenant exemple sur Ok Go!, Michael Jackson, Arcade Fire, John Travolta ou encore Zorba Le Grec.

 

La Fête de la Danse est à la recherche de projets chorégraphiques audacieux et surprenants pour sa prochaine édition qui aura lieu du 4 au 6 mai 2018. Elle lance ainsi un appel à projets aux artistes suisses ou résidant en Suisse. Comme l'an dernier, sont recherchées des performances de petites formes, lesquelles circuleront dans plusieurs villes de Suisse durant la Fête, permettant de faire le lien entre les 27 villes participantes.

Formulaire d’inscription: https://dastanzfest.wufoo.eu/forms/call-for-projects-2018/
Délai d'inscription: 10 juillet 2017.

 

En 2014, deux filières Bachelor en danse contemporaine ont démarré simultanément en Suisse. C’est donc en même temps qu’elles remettent pour la première fois leurs diplômes aux danseuses et danseurs ayant suivi l’une ou l’autre des filières pour obtenir un Bachelor Contemporary Dance. Juste avant les vacances d’été, des représentations sur scène sont l’occasion de voir concrètement les profils, les résultats et les possibilités de développement offertes par les deux filières:

Les étudiants BA en danse contemporaine de la filière installée à La Manufacture (Haute école des arts de la scène) à Lausanne se présentent, avec des chorégraphies de Deborah Hay et Alejandro Ahmed, dans trois villes. Du 16 au 22 juin à l'Arsenic Lausanne (www.arsenic.ch), les 29 et 30 juin à la Tanzhaus de Zürich (www.tanzhaus-zuerich.ch) et les 4 et 5 juillet à la ADC - Salle des Eaux-Vives à Genève (www.adc-geneve.ch).

Les étudiants BA Contemporary Dance de la filière sise à la ZHdK (Haute école d’art de Zurich - www.zhdk.ch) se présentent en deux représentations les 30 juin et 1er juillet au Theater der Künste de Zurich avec des œuvres d’Adriana Danchevska, Ishan Rustem, Emanuele Soavi, Regina van Berkel et Gregor Zöllig. Réservations : 043 446 53 66 ou par mail : info.theater[at]zhdk.ch.

 

Organisée par la Cie Junior Le MARCHEPIED en collaboration avec le Théâtre Sévelin 36, l'Arsenic, centre d'art scénique contemporain, l'Association vaudoise pour la danse contemporaine et la l'association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels, la PLATEFORME_Nouvelle génération d'interprètes 2017 débute ce vendredi 16 juin.

Plus de 50 danseurs et danseuses venus d'Angleterre, de France, d'Autriche et de Suisse investiront du 16 au 18 juin 2017 le sol lausannois. Pendant quatre jours, six formations/jeunes compagnies suisses et internationales participant à la Plateforme suivent des masterclasses avec des chorégraphes de renom, présentent leurs créations lors de deux soirées de spectacles et prennent part à des ateliers sur le thème «Expressing uniqueness» organisés par l’AVDC et la RDP (Association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels).

Vendredi 16 juin, 19h-19h30
/// Jardin de l'ERACOM
- Performance Chilly Body, les 50 jeunes danseurs investissent le Jardin de l'Eracom

Samedi 17 juin à 19h30
/// Théâtre Sévelin 36
- Bachelor contemporary dance ZHDK (CH) - Little joy - Joshua Monten
- Coline (FR) - Distingués - Georges Appaix
ENTRACTE
/// Arsenic
- Bachelor contemporary dance ZHDK (CH) - Ein Schwanengesang
- Cie Junior Le MARCHEPIED (CH) - Concrète Gestures, Grégory Stauffer

Dimanche 18 juin à 19h
/// Théâtre Sévelin 36
- Verve (GB) - A Fable of Our Time - James Cousins
ENTRACTE
/// Arsenic
- Cie Junior Le MARCHEPIED (CH) - Adaptation Zone - Cie Utilité Publique
- Bodhi Project (AU) - Ubuntu - Sita Ostheimer

 

Initialement publié à l’occasion de la PLATEFORME_Nouvelle génération d’interprètes, le kit du danseur existe depuis 2009. Il est le fruit d’une mise en commun d’informations et de ressources entre la cie junior LE MARCHEPIED, l'Association vaudoise de danse contemporaine (AVDC) et l'Association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels (RDP).

Le kit du danseur vise à faciliter la navigation du danseur dans son environnement professionnel (formation-emploi-transition) et à lui offrir des pistes de recherche. Destiné aux danseurs actuels et en devenir, il sert de base de recherche et de renseignement sur le milieu professionnel, particulièrement en Suisse. Non exhaustif, cet outil permettra cependant aux danseurs de trouver des structures et organisations ressources tout au long de leur parcours.

Le kit du danseur est téléchargeable sur les sites des trois partenaires: www.avdc.ch - www.dance-transition.ch - www.marchepied.ch.

 

ACTUALITES DES COMPAGNIES ET CHOREGRAPHES VAUDOIS

 
« Le récital est une forme de concert pour un instrument: ici il s’agit d’un corps, dont la soliste exécute les postures selon une partition de notes suspendues dans le silence, méditatives. Autant de poses tenues alors que le mouvement circule dans l’imaginaire du spectateur... Le corps expose ses simples mystères avec une fertile puissance d’évocation. Le caractère très graphique de l’ensemble, le travail sur la silhouette, l’humour de Yasmine Hugonnet font écho à la matérialité de la présence: muscles déliés, tête effacée dans le sol, renversements, chevelure multi-fonctions... Epinglé dans la blancheur de la scène, le corps s’affirme et se fait oublier, jusqu’à ce que la voix lui vienne et nous parle de l’intérieur de la peau... » Patrick Bonté, Présentation pour le Festival Les Brigittines, Bruxelles (Brochure du Festival)
 
19.6.2017 /// Casa de Cultura /// Cuenca (Equateur)
21.6.2017 /// Teatro La Trinchera /// Manta (Equateur)
23.6.2017 /// Teatro Sanchez Aguilar /// Guyaquil (Equateur)
Sept femmes donnent leur souffle et leur créativité à ce projet. Artistes, danseuses, complices, «Ona» sonde leurs moments de rencontre, propices à la fusion des individualités, à leur transcendance. Cette alchimie d’un collectif, qui passe de l’harmonie à la révolte, joue avec les codes de la masculinité et de la féminité, révèle la liberté, la puissance et l’inventivité des femmes ensemble.
 
Amauros (vidéo) /// Cie Nicole Seiler
17.6.2017-20.8.2017 /// Ming Contemporary Art Museum /// Shanghai (CN)
L'audiodescription est un procédé qui permet de rendre accessible des films, des spectacles ou des expositions aux personnes non-voyantes ou malvoyantes grâce à un texte en voix-off qui décrit les éléments visuels de l'œuvre. Pour le spectacle Amauros, Séverine Skierski, audiodescriptrice pour le cinéma et le théâtre, a enregistré plusieurs descriptions de chorégraphies. Ces descriptions sont reprises ici et montrées en projection vidéo.
 
Je t'aime à l'italienne /// Cie Octavio de la Roza
7-30.7.2017 /// Théâtre du Balcon - Festival off d'Avignon /// Avignon (F)
Autour d’une chorégraphie pour quatre danseurs italiens et lui-­même, ce spectacle explore la culture italienne dans ce qu’elle peut avoir de plus expressive, attachante, exubérante, chaude et surtout… amoureuse. Accompagné par de grands classiques musicaux italiens et des chansons du groupe Musica Nuda, Je t’aime à l’italienne est une déclaration passionnelle pleine d’humour, d’érotisme, de jalousie mais surtout d’amour réciproque entre les hommes et les femmes.
 
Projet-pilote "Résidanse" /// Valentine Paley et Cosima Grand
Pendant une semaine, au TLH - Théâtre Les Halles, à Sierre, Valentine et Cosima vont échanger sur leurs pratiques réciproques et leurs projets en cours. Cette échange fait partie du projet-pilote "Résidanse" mis en place par l'association Valais Danse, RESO et le Canton du Valais, en partenariat avec ZeughausKultur (Brig), le Théâtre du Crochetan (Monthey) et le Théâtre Les Halles (Sierre).
 
Some Days est une vaste exposition au centre d’art contemporain d’Yverdon-les-Bains (CACY).
A Normal Working Day explore un univers artistique multi-facettes, nourri conjointement des champs du performatif et des arts plastiques en développant un répertoire vivant fait de gestes, de postures et de visions psychédéliques. Avec Some Days, Nadine, Marco et Zimoun questionnent les notions d’identité et d’individualité, les stéréotypes, les représentations et les interprétations qui y sont associées. Les corps et les mouvements perçus de façon démultipliés dans l'espace, invitent le public à une expérience au-delà des attentes et représentations habituelles. Parades séductrices, travestissements, corps plastiques désincarnés et dérision se mêlent dans des installations all over, des visions kaléidoscopiques qui prendront tout leur sens à l’occasion de la Fête de la danse 2017.

 
En guise de prolongement performatif de l'exposition Some Days, Delgado Fuchs ont imaginé une performance qui entre en résonance avec les motifs et les évocations déployés dans l’espace d’exposition. Une série de très brèves chorégraphies mises au point avec précision forme les éléments constitutifs de cette représentation singulière.
 
Adaptation Zone questionne « L’entrée en scène » : ses modalités, sa dramaturgie, ses caractéristiques. Entrer en scène sur un plateau nu, c’est, pour l’interprète, se jeter dans le vide, apparaître seul dans un espace et faire exister cet espace par son corps. C’est assumer un régime de présence particulier et s’exposer tout entier face au spectateur.
 
La pièce de danse Kickback Triggered s’intéresse aux corps en mouvement, des corps mis en relation les uns aux autres alors qu'ils entrent en collision. Un impact a toujours des répercussions. Une action déclenche une contre-réaction, elle transfère des forces, elle provoque le mouvement du corps. Un impact entre deux masses provoque leur accélération. Un impact avec une masse humaine peut, au contraire, faire perdre à ce corps sa mobilité. Réactions en chaîne, répercussions, rebonds, ... : le travail de Marcel Leeman se concentre sur toutes les directions qui peuvent émerger d'un impact. Kickback Triggered est une création sur les axes opposés, aussi bien corporels qu’humains.
 
Richard Serra écrit Verb list : actions to relate to oneself entre 1967 et '68. Une liste de verbes par lesquels l'artiste peut sculpter la matière. 108 verbes d'actions et de manipulations. Concrete gestures investit cette liste par le corps, autant de mouvements et de présences que de verbes. À l'apparente efficacité conceptuelle se mêle un travail de précision et de finesse de l'engagement des corps. Matières organiques porteuses d'affects et inscrites dans la fiction. La succession des verbes selon une spatialisation et un rythme chorégraphié invitant la transgression écrit un récit. Récit dans lequel les relations à soi et aux autres ne cessent de muer.
 

ACTUALITES DE NOS PARTENAIRES PRIVILEGE

 

Avec le passedanse, vous obtenez des réductions de 20 à 50% sur le prix des places de chacun des spectacles programmés. Il est valable pour toute la saison 2016-2017, d'août à juillet. Il coûte 20 francs suisses (prix unique, ou 18 euros).

La 21e saison du passedanse réunit toute la programmation chorégraphique de l’adc (association pour la danse contemporaine), la Bâtie – Festival de Genève, le Grand Théâtre de Genève, l'Esplanade du Lac (Divonne-les-Bains), Château Rouge (Annemasse), le Théâtre Forum Meyrin, le Festival Antigel, TU - Théâtre de l'Usine et le Service de la Culture de la Ville de Vernier. Sur présentation du passedanse 16/17, vous bénéficiez d’un tarif préférentiel pour les spectacles de danse, ou d’une bonne surprise, dans les lieux associés (à Genève: Théâtre du Galpon / dans le canton de Vaud: Théâtre Sévelin 36, Arsenic, Théâtre Vidy-Lausanne, l'Octogone - Théâtre de Pully / en France: Maison des Arts du Léman à Thonon, Bonlieu Scène nationale Annecy, Espace Malraux - Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Maison de la Danse de Lyon).

Vous pouvez obtenir le Passedanse aux billetteries des lieux partenaires (Salle des Eaux-Vives, Salle des Fêtes de Vernier, Grand Théâtre de Genève, Théâtre Forum Meyrin, Esplanade du Lac, Château Rouge, Théâtre de l'Usine) les soirs de représentation.

 
La 46e édition du Festival de la Cité Lausanne se déploiera du 4 au 9 juillet sur 7 scènes et 13 lieux artistiques installés dans le quartier historique de Lausanne. Contemporain et urbain, le Festival invite ses visiteurs à découvrir des projets qui ont la force nécessaire pour s'inscrire dans la ville et dialoguer avec elle: nous faisons le pari de proposer dans l'espace public - sur des scènes extérieures et in situ - aussi bien du théâtre ou de la danse contemporaine que du cirque, de la musique, des performances ou des installations.

Au total, une centaine de spectacles et plus de 200 représentations en 6 jours parmi lesquels Tino Sehgal, Bruno Beltrão, Bouchra Ouizguen, Mithkal Alzghair, Christophe Meierhans, Paulo Ribeiro, Tobias Koch & Thibault Lac, César Vayssié, Chloé Moglia, le Collectif BPM – Büchi/Polhammer/Misfud, Throes + The Shine, Orlando Julius and the Heliocentrics, Fufanu, Mendelson, B.C.U.C, Gablé, King Ayisoba, Ocean Wisdom, Sandor, Frànçois and the Atlas Mountains, Mister Milano, Acid Arab, KT Gorique, Gaye Su Akiol, Louis Jucker.

 
9-19.8.2017 /// Save the date
Intitulée nos futurs, la 33e édition du festival far° entend réunir des artistes et des œuvres qui interrogent nos vies, en projetant des rapports nouveaux à soi et au monde. Que ce soit par un usage ludique du conditionnel dans le langage et les récits, en acceptant l’idée du corps comme capteur de forces et de signaux qui le dépassent, ou encore par l’usage du plateau pour éprouver des versions décalées de la réalité, il s’agira d’explorer le potentiel des arts scéniques à façonner de nouvelles perspectives. Les onze jours du festival s’envisagent en tant qu’espace de réflexion porteur d’autres futurs ; un regard sur le monde tel qu’il est pour envisager ce qu’il pourrait être, pour s’essayer à peupler de nouveaux imaginaires.
 
La Plateforme_Nouvelle génération d’interprètes, organisée par Le Marchepied, fête sa cinquième édition du 15 au 18 juin au Théâtre Sévelin 36 et à l’Arsenic. Il s’agit d’un rassemblement unique de danseurs, pédagogues, chorégraphes et publics amateurs de danse.

Pendant quatre jours, six formations/jeunes compagnies suisses et internationales participant à la Plateforme suivent des masterclasses avec des chorégraphes de renom, présentent leurs créations lors de deux soirées de spectacles et prennent part à des ateliers sur le thème «Expressing unique- ness» organisés par l’AVDC et la RDP (Association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels).

 
Avec Claptrap, Marion Duval, accompagnée par Marco Berrettini, passe de l’aveu à la provocation, du clown à la diva, du jeu exquis à la prise de risque incontrôlée, de la complicité à la trahison dans un spectacle jubilatoire qui tient autant de la performance que du cabaret.
 

Rendez-vous incontournable avant les vacances d’été, retrouvez la Scène danse de l’ADC à la Fête de la musique. Retour aux sources puisque la Scène retourne rive gauche dans la cour du Musée d’art et d’histoire ! Trois jours de programmation soutenue où règne le plaisir de la découverte notamment de jeunes artistes émergents.
 
En juin 2017, les douze premiers étudiants et étudiantes du nouveau Bachelor en danse contemporaine de la Manufacture – Haute Ecole des Arts de la Scène de Lausanne terminent leurs études. Durant cette formation de trois ans, ils se sont entraînés aux formes de mouvement les plus variées (kung fu, Cunningham, release, flying low, escalade, volley-ball, danse Hongroise, vogueing, hip hop…). Ils ont rencontré une large palette d’artistes, se seront frottés à leurs idées et processus (Jonathan Burrows, Lia Rodrigues, Eugénie Rebetez, Foofwa d'Imobilité, Gregory Stauffer, David Zambrano, Hisako Horikawa, Fabian Barba, Mark Lorimer, Oscar Gomez Mata, Fabrice Mazliah, Ioannis Mandafounis...). Ils ont travaillé dans la forêt, en montagne, encadré et questionné leurs expériences par des sources théoriques, chanté et joué au théâtre pour enrichir et raffiner leur danse. Ils ont aussi créé leurs propres pièces.

Pour la fin de leurs études, ils présentent deux créations, l’une de Deborah Hay et l’autre du chorégraphe brésilien Alejandro Ahmed.

 
Percée Persée est conçu comme l’articulation de deux soli, l’un chorégraphique et l’autre musical, dans un même espace temps et développe un espace polyphonique où enjeux chorégraphiques et musicaux se confondent, dialoguent et convoquent nos souvenirs par la mémoire des corps, des espaces et des perceptions. L’enjeu de Percée Persée est de produire une forme chorégraphique et une partition musicale qui provoquent la rencontre et/ou la confrontation entre l’intertextualité d’une danse, d’une musique et d’un lieu ; les uns comme les autres contenant à la fois une part visible et une part non visible plus importante encore.
 
Comme chaque année, la Section danse présente le travail effectué dans ses classes, des filières amateur et préprofessionnelle (SAF, Sport-Art-Formation). On y verra faire leurs premiers pas sur scène la relève future, pendant que d’autres personnalités, plus mûres et aguerries à l’exercice de la présentation publique, paraissent se rapprocher d’une perspective de carrière professionnelle. Aux chorégraphies tirées du répertoire et montées par Mmes Sabrina Gygax et Valentine Paddeu, avec l’aide de M Hans Meister, succéderont en première partie, des pièces classiques et de danse de caractère. La deuxième partie, traditionnellement ouverte par les classes modernes et contemporaines, nous démontrera à nouveau les talents de Jovita Weibel et Jenni Arne. Finalement la soirée se terminera par les chorégraphies Jazz et Caractère, d’Emilie Juppin et de Nadejda Loujine, un final vivifiant comme à l’accoutumée.
 

ACTUALITES DE NOTRE PARTENAIRE RESIDENCE

 
Les étudiant.e.s de la 1ère promotion du Bachelor en Danse contemporaine de La Manufacture présentent leur spectacle de fin d'études à l'Arsenic avant de partir en tournée en Belgique et en Suisse.

La chorégraphe américaine Deborah Hay, pionnière de la danse post moderne aux Etats-Unis, a adapté spécialement pour les douze étudiants l’une de ses créations, If I sing to you sous l’appellation Thesauruses. La seconde pièce Schismo - Dance protocol for invisible presences est une œuvre du chorégraphe brésilien Alejandro Ahmed avec qui les étudiants ont collaboré dans le cadre du projet d’échange «corps et territoire» qui les a entrainé jusqu’à Rio de Janeiro où ils ont travaillé pendant un mois à l’Escola Livre de Dança da Maré dirigée par Lia Rodrigues et installée au coeur d'une favela.

 
La Plateforme_Nouvelle génération d’interprètes, organisée par Le Marchepied, fête sa cinquième édition du 15 au 18 juin au Théâtre Sévelin 36 et à l’Arsenic. Il s’agit d’un rassemblement unique de danseurs, pédagogues, chorégraphes et publics amateurs de danse.

Pendant quatre jours, six formations/jeunes compagnies suisses et internationales participant à la Plateforme suivent des masterclasses avec des chorégraphes de renom, présentent leurs créations lors de deux soirées de spectacles et prennent part à des ateliers sur le thème «Expressing unique- ness» organisés par l’AVDC et la RDP (Association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels).

 

MEDIATION DANSE

 
Appel à projets en médiation culturelle /// ‘fOrum culture

Pour mener à bien sa mission d’encouragement aux actions créatrices de passerelles, qui ouvrent la culture à tous, la commission du ‘fOrum culture organise 4 appels à projets annuels. 3 à 5 projets sont soutenus par trimestre à raison de CHF 3000.– à 5000.– chacun.

Les échéances de soumission des candidatures (sessions) sont fixées aux 15 juin, 15 septembre et 15 décembre 2017.

 
Atelier Danse/Compétences pour tous /// De la danse au travail il n'y a qu'un pas
17.6.2017, 10h-16h /// Le Dansomètre /// Vevey

Premier atelier autour du thème Danse/Compétences pour tous.
Ce premier atelier donné par Nathalie Dubath et Lilou est ouvert aux professionnelles autant des domaines artistiques que du secteur tertiaire. Le moteur de leur travail se base sur le concept des danse-compétences pour le plus grand nombre ou: comment mieux vivre en entreprise grâce à la conscience de soi, de son corps, de son esprit et de son état au moment présent dans un espace de travail.

Cette journée initiera les participants aux bienfaits de l’apport en mouvements dans le cadre d’activités tertiaires par le biais d’un jeu de carte que toutes deux ont développé à l’occasion de leur étude de formatrices d'adultes. Le but de cette démarche est d’améliorer l'estime de soi, la prévention du stress et la conscience du corps.

La journée d'atelier sera construite ainsi:
- 1ère partie: présentation du jeu de cartes, mise en pratique physique au travers de divers exercices proposés en rapport aux thèmes.
- 2e partie: laboratoire de recherche: en quoi la danse peut améliorer le quotidien professionnel. Echanges, essais et dialogues horizontaux avec les participants.
- 3e partie: synthèse et clôture en lien avec les cartes et les découvertes du jour. Elaboration, concrétisation et amélioration du concept dont chacun pourra s'approprier le contenu en fin de journée.

Biographies
Nathalie Dubath est danseuse et artiste à l'hôpital, elle a participé à de nombreuses créations tant artistiques que pédagogiques. Nathalie Dubath occupe actuellement le poste de directrice artistique de la Fondation Théodora. Elle est également formatrice des Docteurs Rêves de la fondation Théodora.
Lilou est gymnaste jusqu'à l'âge de 12 ans et danseuse depuis. Elle a participé à différentes créations en tant que danseuse ou chorégraphe (Synopia, Etienne Frey, Cie Magdaleon, ainsi que différentes revues). Elle travaille également dans un contexte socio-éducatif par la danse et la conscience de soi (méditation), ainsi que dans le cadre d'un projet de recherche théâtrale pour adultes en situation de handicap.

Finance d'inscription: fr. 15.-
Inscription: info@dansometre.ch

 
Visite guidée de la ville /// Danse en balade

En collaboration avec le Festival de la Cité et la Collection suisse de la danse, Lausanne Tourisme vous offre un tour de ville de la danse! Débutant à Ouchy pour évoquer l’histoire de la danse à Lausanne au début du 20ème siècle, la balade fait halte à la Collection suisse de la danse pour se terminer au centre-ville. Ici, plongez avec nous au cœur du Festival de la Cité et profitez de jeter un coup d’œil dans les coulisses d’un spectacle de danse.

Sur inscription: danse@lausanne-tourisme.ch.
La visite est offerte par Lausanne Tourisme et donnée en français, allemand ou anglais. Se munir d’un billet de transports publics pour la visite.

 

Dix ans après sa disparition, il importait de se pencher sur l’oeuvre prolifique de Maurice Béjart (1927-2007) pour en dégager les lignes de force. Les Presses Polytechniques et Universitaires Romandes (www.ppur.org) ont publié dernièrement un ouvrage sur Maurice Béjart, rédigé par Jean-Pierre Pastori.

Des Ballets de l’Etoile, à Paris, au Béjart Ballet Lausanne en passant par le Ballet du XXe Siècle, à Bruxelles, cet ouvrage évoque les grandes heures d’un artiste aussi engagé dans la recherche chorégraphique que soucieux d’aller au-devant du plus large public. C’est à travers le prisme des «affinités électives» que l’auteur a choisi d’éclairer les ressorts de l’art de Béjart; ces danseurs, musiciens, décorateurs, comédiens dont il a été proche, qui ont nourri sa créativité et qui constituent son univers. Onze personnalités, autant de portes ouvertes sur son travail. Jorge Donn, par exemple, amène à s’intéresser à la réhabilitation du danseur masculin; le compositeur Pierre Henry à ses innovations avant-gardistes; Germinal Casado, danseur et décorateur, à la scénographie de ses ballets; la comédienne Maria Casarès à ses mises en scène théâtrales; Salvador Dali à son goût pour le théâtre total et pour le non-sens dramatique; Léopold Sedar Senghor, le président-poète sénégalais, à son syncrétisme culturel. Et ainsi de suite, par association d’idées, au travers d’une constellation d’artistes.